Se soigner avec la mélisse

Figure forte de la phytothérapie, cette plante est surtout utilisée pour facilite la digestion, pour calmer l’anxiété ainsi que les piqures d'insectes.

La mélisse est avant tout un formidable antistress. Elle détend le système nerveux sans l’assoupir pour autant. Elle permet donc, en toute quiétude, de vaquer à ses obligations. Autre vertu de la mélisse : elle facilite la digestion. C’est d’ailleurs l'élément majeur de l’eau de mélisse des Carmes, digestif à base de plantes, jadis très en vogue.

La mélisse est une plante magique qui soulage les maux de ventre et les crampes d’estomac. Cette plante stomachique au parfum de citronnelle traite aussi les migraines, palpitations, insomnies… Ses feuilles se conservent séchées en bouquets serrés, à l’abri de la lumière. Suspendez les tiges tête en bas dans un lieu sec et ventilé. Quand les feuilles sont sèches, détachez-les avec soin des tiges et gardez-les dans une boîte hermétique.

Par voie interne

Usage médicinal : Troubles mineurs du sommeil et troubles digestifs, infection virale. La mélisse est souvent utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes. Infusion : 2 cuil. à soupe rases de feuilles séchées dans 1 l d’eau bouillante (on peut aussi préparer l'infusion avec des feuilles fraîches). Laisser infuser 10 min à couvert, puis filtrer. Boire 2 tasses par jour entre les repas et plus si nécessaire.

Par voie externe


Usage médicinal : bouton d’herpès, piqûre d’insecte.

Infusion :

Imbiber une compresse de la même infusion préparée pour les usages internes et appliquer sur un bouton d’herpès 3 ou 4 fois par jour.

Friction :

Frotter une piqûre d’insecte avec des feuilles fraîches froissées atténue la douleur.


7 vues

Restons en contact ! 

©2023 par Le Corner. 

Image de Aleksandar Kanizaj

follow US